L'essentiel pour commencer la peinture à l'huile

Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

La peinture à l’huile est probablement l’une des techniques les plus nobles et traditionnelles et c’est probablement ce qui lui donne tout son charme. En revanche, contrairement aux autres types de peinture, l’usage de solvants très odorants et d’un chevalet rend sa pratique plutôt contraignante.

En début d’année, dans cet article, je vous avez fait part de mon envie de me mettre à la peinture à l’huile, et bien que celle-ci  m’ait toujours attiré, j’avais du mal à m’imaginer la pratiquer dans mon petit appartement parisien. Dans cet article, nous allons voir uniquement le matériel dont vous avez besoin pour bien démarrer dans la peinture à l’huile sans se ruiner, et vous verrez que des solutions existent pour tous les cas de figure : petits espaces, femmes enceintes, personnes allergiques, etc.

Premièrement je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont consacré du temps pour me donner leurs conseils car c’est grâce à elles que j’ai pu rassembler autant d’informations en si peu de temps (4 jours pour être exact ! ^^). Un grand merci en particulier à Maly et Cyann mais également à toutes les personnes qui m’ont envoyé des messages privés et écrit des commentaires à ce sujet sur instagram. Merci !

J’espère que cet article vous donnera envie de vous y mettre aussi et qu’on pourra bientôt partager nos expériences ensemble ! 🙂 C’est parti !

Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

1 | La peinture

C’est probablement le poste de dépense le plus lourd dans la peinture à l’huile et sur lequel il faut être vigilant pour ne pas perdre un bras en route. Il y a plusieurs qualités de peinture à choisir selon son budget et son utilisation : 

Les plus abordables : les couleurs FINES

La peinture fine est la solution la mieux adaptée pour faire ses débuts à la peinture à l’huile sans se ruiner. On parle d’ailleurs également de peinture à l’huile d’étude. Contrairement aux huiles extra-fines, les fines contiennent notamment moins de pigments pour réduire le coût de leur fabrication. Le panel de couleurs est également réduit mais largement suffisant.
Même si la peinture fine convient plutôt aux étudiants et aux débutants, on peut également l’envisager comme première couche afin de réduire les coûts, notamment lorsqu’on peint un grand format. Elle présente également l’avantage d’un tarif fixe pour toutes les couleurs.

Peinture à l’huile Fine
Ordre de prix : 2 -4 € le tube de 20 ml
Marques  : Huile Etude Sennelier – Huile Louvre – Huile Fine Lefranc Bourgeois
Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

Coffret 12 Huiles Fines 20 ml : 25,90 €

 

Les plus chères : les couleurs EXTRA-FINES

Les Extra-fines sont les peintures de meilleure qualité que les fines d’où leur coût plus élevé. Elles présentent un taux de pigments beaucoup plus élevé et les prix varient d’un tube à l’autre suivant la couleur en fonction de la valeur des pigments qu’elles contiennent. Considérées comme les meilleures peintures sur le marché, c’est l’option qu’il vous faut si vous cherchez un résultat professionnel et qui durera dans le temps.

Peinture à l’huile Extra-fine
Ordre de prix : 5-8 € pour un tube de 20 MLMarques  : Rembrandt Extra-fine – Lefranc Bourgeois Extra-fine (bon rapport qualité-prix) – Sennelier Extra-fine (plus chères)
Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

Coffret 12 Huiles Extra-fines 20 ml : 65,63 €

 

L’entre – deux : Peinture à l’huile Super-fine

En faisant des recherches pour cet article, j’ai également découvert qu’il existait une autre gamme de peinture appelée Super fine. Apparemment il s’agirait d’un entre deux entre peinture et Extra-Fine. Je n’ai pas lu beaucoup d’avis sur sur ce type de peinture donc difficile de dire si c’est une bonne option ou non.

Peinture à l’huile Super-fine
Ordre de prix : 4-5 € pour un tube de 20 ML
Marques  : Van Gogh  – Cobra Royal Talens

La moins toxique : Peinture à l’huile diluable à l’eau

Un de mes lectrices m’a parlé de ce type de peinture à l’huile et j’avoue que ça m’a intrigué. Apparemment, la peinture à l’huile diluable à l’eau possède l’avantage de ne pas avoir à utiliser de produits pour la diluer ou pour nettoyer ses pinceaux. Par ailleurs le temps de séchage serait également plus rapide (5-7 jours) et garanti sans craquelure. Là encore,  je n’ai pas lu assez d’avis sur le sujet pour déterminer si c’est une bonne option ou non, en tout cas pour les personnes allergiques aux solvants ça semble être une solution adaptée.

Peinture à l’huile diluable à l’eau
Ordre de prix : 2-5 € pour un tube de 20 ML
Marques  : Lukas Berlin  – Cobra

L’alternative : le médium de miscibilité 

C’est également en faisant mes recherches que j’ai trouvé ce médium qui permet tout simplement de rendre n’importe quelle peinture à l’huile diluable dans l’eau.  Il permet de se passer de solvant et de n’utilisez que de l’eau. Il est donc idéal pour travailler dans de petits espaces, et adapté aux femmes enceintes ou allergiques. C’est une solution qui semble idéale sur le papier, à voir si son utilisation n’est pas trop contraignante.

Couleurs de base :

Comme pour la gouache et l’acrylique, les couleurs à privilégier sont les couleurs primaires (rouge – jaune – bleu) permettant de composer toutes les couleurs ainsi que du blanc et du noir.

Couleurs de base pour commencer la peinture à l’huile :
Rouge de cadmium – Jaune de cadmium – Bleu d’outremer – Noir d’ivoire – Blanc de titane

Ensuite, il est conseillé d’agrémenter sa palette avec quelques couleurs supplémentaires fréquemment utilisées afin d’aller plus vite dans la création de ses nuances : Ocre jaune – Alizarine – Terre d’ombre brûlée – Terre de de Sienne brûlée – Bleu de cobalt

Si vous connaissez votre palette de couleurs habituelles (par exemple moi je ne travaille jamais de vert), cela pourra sans doute vous aiguiller dans le choix de vos couleurs. Personnellement, je pense acheter les nuances dont j’ai besoin au fur et à mesure.

Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

2 | Le support

Je ne me suis même pas posé la question du support car mon idée de base était de peindre des toiles, mais il est également possible de peindre sur du bois, ou du papier adapté. Concernant les toiles, il existe plusieurs matériaux (coton, lin, chanvre), et vous avez la possibilité d’acheter vos toiles déjà montées sur châssis dans le commerce, ou d’opter pour de la toile en rouleau.

la PLUS ABORDABLE : Toile de coton

C’est certainement la solution la plus adaptée aux débutants car c’est la moins onéreuse. Cependant elle aurait tendance à se détendre et à être moins résistante.

la plus fine : Toile de lin

Ce type de toile est beaucoup plus fin car son tissage est plus serré que le coton. Elle est également plus résistante.

la plus résistante : Toile de chanvre

Très résistante mais plus grossière. Ce type de toile conviendra certainement mieux à un style de peinture avec beaucoup d’empâtements grossiers.

3 | Les pinceaux

Les pinceaux utilisés pour la peinture à l’huile ont un manche plus long que les autres. Ceci s’explique notamment par le fait que la technique à l’huile requiert une certaine distance entre la toile et l’artiste.

Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

Pour un rendu léché et plutôt lisse :

Pour un rendu lisse et assez fin, mieux vaut privilégier des pinceaux synthétiques ou en poils de martre.

Pour un rendu texturé :

Pour un rendu lisse et assez fin, mieux vaut privilégier des pinceaux de poils plus drus comme la soie de porc pour plus de relief. On peut également utiliser les brosses en soie de porcpour les premières étapes puis passer à des pinceaux en poils de martre pour la fin de travail.

Les différents types de pinceaux :
Pinceau usé bombé : permet à la fois une grande couvrance grâce à sa large surface et du détail grâce à sa pointe fine.
Pinceau éventail : permet de créer des effets particuliers comme les herbes, l’estompage, les ombres.
Pinceau rond : idéal pour les contours, le remplissage de petits espaces.
Pinceau rond pointu : pour les détails, les finitions et les retouches.
Pinceau plat : permet de couvrir des zones vastes et de créer des petites touches visibles de type impressionisme.
Pinceau biseauté : grâce à sa surface inclinée, il peut atteindre et remplir de petits endroits.
4 | Diluants et médiums

Pour modifier la texture de la peinture

L’huile de lin purifiée :  rend la peinture plus fine, plus transparente et brillante mais retarde son séchage
L’huile de lin décolorée possède les mêmes propriétés que la précédente, mais sèche un peu plus vite.
L’huile de lin cuite : augmente la brillance et accélère le séchage de la peinture et ne jaunit pas avec le temps

Pour nettoyer ses pinceaux

Ces produits servent aussi bien à nettoyer ses pinceaux et son matériel que de diluer sa peinture pour la rendre plus fluide. On peut également l’utiliser pour « effacer » des petites erreurs.

Tips : Pour nettoyer vos pinceaux, rincez-les dans la térébenthine, puis nettoyez-les avec du savon de Marseille ou du produit vaisselle.

La térébenthine : compatible avec tous les médiums, elle dégage cependant une odeur très forte. Pas forcément adapté aux petits espaces donc. Il en existe aussi sans odeur. Son utilisation accélérerait également le temps de séchage de vos toiles.
Le white spirit : le substitut idéal à la térébenthine car il est peu odorant
De l’eau : comme vu dans la première partie, l’utilisation de ce médium permet de rendre votre peinture miscible à l’eau, et ainsi vous permettre de nettoyer vos pinceaux et vos accessoires avec de l’eau uniquement. Une solution adaptée aux femmes enceintes ou allergiques. Cette solution semble idéale sur le papier, à voir si son utilisation n’est pas trop contraignante.

Débuter avec la peinture à l'huile : L'essentiel pour démarrer sans se ruiner (checklist à télécharger) | Cliquez pour découvrir l'article

 

5 | Autre matériel

Et pour finir, voici une petite liste de matériel supplémentaire à prévoir pour bien démarrer.

Gesso
Même si des toiles déjà apprêtées sont disponibles dans le commerce, il est tout de même préférable de repasser des couches de gesso sur votre toile avant de commencer à peindre. Cela permettra de bien protéger et de rigidifier votre toile. Par ailleurs, vous éviterez les erreurs du débutant qui consiste à voir apparaître des points blancs sur sa toile.

Couteau à peindre
Initialement, ils sont utilisés pour faire les mélanges de peinture sur votre palette mais son usage a également était détourné pour être utiliser comme outil pour peindre avec beaucoup d’épaisseur. Il existe également des « raclettes » pour nettoyer plus facilement voter palette.

Chevalet
Pour commencer on peut investir dans un chevalet de table () moins envahissant qu’un chevalet classique. Lidéal est de le placer près d’une fenêtre pour bien percevoir les couleurs.

La palette
Si vous travaillez en intérieur, la palette en bois classique est à éviter car très difficile à nettoyer. À la place, prenez un cadre avec une vitre plus facile à nettoyer qui vous offrira également une plus grande surface.

Cela vous permettra de déposer vos couleurs sur les côtés et de faire vos mélanges au milieu. Une petite astuce Maly Siri : On glisse une feuille de papier gris neutre à l’intérieur du cadre pour avoir une vision des couleurs plus fiable.

Papier de verre
Du papier de verre vous sera utile pour poncer votre toile après l’application d’une couche de gesso. Pour votre papier, choisissez 150-180 maximum.

6 | Mes coups de coeurs

Et enfin, le petit bonus de cet article, mes inspirations de peinture car vous l’aurez compris, j’ai envie de vous embarquer avec moi dans cette aventure pour me sentir moins seule et pouvoir échanger avec vous sur le sujet ! :).

Kelsey Beckett

Son compte instagram

Gil Button

Son compte instagram

Alpay Efe

Son compte instagram

Vincent Xeus

Son compte instagram

Henrik Aa. Uldalen

Son compte instagram

Soey Milk

Son compte instagram

Et voilà maintenant vous avez toutes les infos nécessaires concernant le matériel à acheter pour bien débuter dans la peinture à l’huile. Est-ce que vous voyez quelque chose à rajouter ? Dites-le moi en commentaire, de cette façon je pourrais améliorer cet article pour en faire profiter tout le monde.

Et sinon, est-ce que cet article vous a fait changer d’avis sur la peinture à l’huile et donné envie de vous y mettre aussi ? Est-ce que vous y avez trouvé les infos que vous recherchiez ? Si oui ça m’intéresse, dites-moi tout en commentaire 😉.

En ce moment je travaille à l’écriture d’une future formation en ligne à destination des illustrateurs. Si tu veux être tenu.e au courant de son lancement, clique-ici.

 

Poster un commentaire