Devenir illustrateur : Développer sa présence en ligne

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

Donc ça y est, vous avez fait toutes les démarches pour devenir officiellement illustrateur(trice), votre site/portfolio est en ligne, tout est prêt pour accueillir vos premiers clients, et vous avez commencé peu à peu à partager votre travail sur les réseaux sociaux.

 

Et aujourd’hui vous êtes peut-être au stade où vous vous demandez :
« Comment utiliser efficacement ces réseaux sociaux pour me faire connaître ? », « Quelle stratégie adopter pour étendre ma visibilité sur la toile et atteindre ainsi plus de clients potentiels ? ».

 

En d’autres termes, comment construire votre présence en ligne ?
 

Cet article fait partie d’une série d’articles dans laquelle je vous donne ma méthode étape par étape pour vous préparer à vous lancer dans l’illustration et devenir illustrateur en 1 mois.

 

 

1. DEVENIR ILLUSTRATEUR : 5 CHOSES QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR
2. DEVENIR ILLUSTRATEUR : LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES
3. DEVENIR ILLUSTRATEUR : CRÉER UN PORTFOLIO QUI ATTIRE LE CLIENT DE VOS RÊVES
4. DEVENIR ILLUSTRATEUR : DÉVELOPPER SA PRÉSENCE EN LIGNE (c’est cet article !)

 

Si je devais me lancer dans l’illustration aujourd’hui, je passerais certainement beaucoup de temps à soigner ma réputation sur le net. En effet, lorsque je demande à un nouveau client comment il a découvert mon travail (la meilleure méthode que j’ai trouvé pour tracker mes nouveaux clients ) les 3/4 du temps, après la fameuse recherche d’images sur google, les réponses apportées sont souvent Instagram, Facebook, Pinterest, etc…

 

De plus, en analysant mes statistiques google, je peux constater qu’une grande partie du flux de visiteurs de mon portfolio vient des réseaux sociaux.

 

 

Se lancer dans l'illustration - Comment construire sa présence en ligne - Cliquez pour découvrir l'article

 

 

Et c’est justement pour cette raison, qu’à mes yeux, passer du temps à développer mon contenu pour ses réseaux sociaux n’a rien d’anecdotique. Au contraire, travailler l’image que je donne sur les réseaux sociaux et partager mon univers est la méthode la plus simple que j’ai trouvé pour créer une connection avec mes futurs clients, développer un sentiment de confiance et leur donner envie de travailler avec moi.

 

En plus de cela, les réseaux sociaux m’ont donné l’opportunité de faire de très belles rencontres créatives qui auraient été impossibles en dehors de la toile. Certaines d’entre elles ont même été concrétisées dans la vraie vie et donné naissance à de jolies collaborations.

 

Mais l’arrivée constante de nouveaux réseaux sociaux peut parfois donner l’impression d’être totalement submergé ! Croyez-moi lorsque Snapchat puis Périscope ont débarqué, je me suis demandé quand est-ce que tout cela allait s’arrêter !

 

Je commençais à peine à me familiariser avec Instagram, et il fallait déjà tout recommencer avec ces nouvelles applications ?! Les choses allaient décidément beaucoup trop vite pour moi…

 

J’ai essayé de me mettre à snapper un peu pendant quelques semaines, mais l’idée de poster plusieurs fois par jour des bribes de ma vie quotidienne me paraissait bien trop envahissante. J’oubliais tout le temps et je ne savais pas quoi montrer ! En plus de ça, me montrer tous les jours en vidéo impliquait d’être toujours à mon avantage, maquillée, coiffée et manucurée… Et comment vous dire qu’en tant que freelance qui travaille seule à la maison, je suis plutôt du style décontracté 🙂 .

 

Pourtant j’adore suivre plein de blogueuses sur Snapchat et Instatories, mais j’ai simplement pris conscience que cette application ne me correspondait pas.

 

J’ai donc pris la décision de ne plus poster sur Snapchat et de me concentrer à la place sur Facebook, Instagram et depuis peu Pinterest et d’établir une stratégie pour développer ma présence en ligne pour chacun de ces réseaux.

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

Parfois dans les mauvais jours on peut facilement perdre de vue l’utilité réelle des réseaux sociaux. Et comment ne pas se sentir dépassé lorsque l’on n’a rien à poster ou que l’on ne se sent pas inspiré ? Quand on sait que les réseaux sociaux instaurent une certaine pression à poster quotidiennement au risque de voir ses abonnés s’envoler, il peut être facile d’être désabusé et d’avoir envie de baisser les bras.

 

« Je n’ai rien à poster aujourd’hui, je n’ai pas envie de passer ma journée à faire ça, j’ai du boulot qui m’attend… Et qu’est-ce que j’écris comme légende avec ma photo ? Et de toute façon est-ce que ça sert vraiment à quelque chose de se donner autant de mal ? À quoi bon ? L’essentiel c’est de travailler et de faire de jolis projets non ? »

 

Oui mais non. Comme son nom l’indique, les réseaux sociaux sont avant tout sociaux. Ils peuvent vous permettre de créer une réelle connection entre vous et votre client potentiel, montrer au monde qui vous êtes, quelles sont vos valeurs, ce qui vous rend unique et vous différencier de la concurrence. Car pour qu’un client passe à l’action et décide de travailler avec vous, il doit avoir confiance en vous et avoir l’impression de vous connaître déjà un petit peu.

 

Dans cet article, nous allons voir comment déterminer les réseaux sociaux qui sont les plus efficaces pour vous et votre business, et quel contenu partager pour entretenir une réelle connection avec vos followers et renforcer ainsi votre présence en ligne.

 

Cet article fait partie d’un ensemble de 4 articles pour vous accompagner à vous lancer dans l’illustration. Si vous ne les avez pas encore lu, je vous conseille de commencer par là 🙂 .

 

 

DEVENIR ILLUSTRATEUR : 5 CHOSES QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR
DEVENIR ILLUSTRATEUR : LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES
DEVENIR ILLUSTRATEUR : CRÉER UN PORTFOLIO QUI ATTIRE LE CLIENT DE VOS RÊVES

 

 

1. Quels réseaux sociaux choisir et pourquoi ?

Bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin de poster sur tous les réseaux sociaux ! De toute façon, vous n’aurez certainement pas le temps de poster régulièrement et efficacement sur tous alors autant voir plus petit.

 

L’idéal, c’est de choisir 2-3 réseaux sociaux maximum avec lesquels vous vous sentez le plus à l’aise et sur lesquels vous avez une grande chance de croiser et d’attirer votre client potentiel. En adoptant cette méthode, vous aurez plus de temps pour pouvoir établir une stratégie efficace pour chacun d’entre eux.

 

Pour savoir où se cachent vos clients potentiels, vous pouvez utiliser les statistiques Google analytics pour voir d’où les visiteurs affluent sur votre portfolio.

 

 

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

 

Ensuite déterminez combien de fois par semaine vous voulez poster sur ces réseaux sociaux et combien de temps vous voulez /pouvez accorder au développement de votre présence en ligne et tenez-vous en.

Par exemple moi je poste 1 fois par jour sur ma page Facebook du lundi au vendredi, et 1 à 2 fois par jour sur Instagram. J’ai décidé d’y accorder 3 h par semaine + 5-10 min par jour pour poster et commenter.

 

Je me suis organisée une petite routine hebdomadaire durant laquelle je commence par réfléchir aux choses que je veux partager dans la semaine (nouvelle exposition, projet pro, etc…) puis j’utilise des outils comme Later et Buffer pour planifier mes posts à l’avance et vérifier l’homogénéité de mon feed.

 

Mais tout le monde est différent, et peut-être qu’en ce qui vous concerne, vous n’aurez qu’1h à consacrer aux réseaux sociaux et que cela sera suffisant pour vous. Il n’y a pas de règle, mais l’essentiel est d’établir un rythme qui vous convient et de vous y tenir.

 

 

2. Quel contenu partager sur les réseaux sociaux pour renforcer votre présence en ligne ?

Les gens vont sur les réseaux sociaux pour 3 raisons :

 

– Être inspirés (visuellement et par les mots)
– Découvrir (de nouvelles marques, des lieux de vacances)
– Tuer le temps

 

Vos followers ne vous suivent pas sur Facebook et Instagram pour les mêmes raisons, d’où l’intérêt d’être présent sur plusieurs réseaux sociaux et de varier votre contenu. Pendant longtemps, j’ai fait l’erreur de cocher l’option « Partager sur Facebook » à chaque fois que je postais une nouvelle image sur Instagram. C’était contre productif car il n’y avait plus aucun intérêt à me suivre sur ces 2 réseaux. Maintenant j’ai arrêté, et j’essaie d’être inventive pour que mes différents contenus se complètent et donner envie à mes followers de continuer à me suivre sur les 2 plateformes.

 

En ce qui me concerne, sur Instagram, mes followers sont plutôt intéressés par mes dessins en cours, mes illustrations, des jolies photos de Paris, etc… Sur Facebook les personnes sont également intéressées par mes illustrations, mais également par mes articles de blog, des astuces d’illustratrices, etc…

 

Chaque réseau a sa spécificité, et les statistiques de chacun d’entre eux devraient vous aider à déterminer quel type de contenu plaît à votre audience.

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de traffic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

Mais n’oubliez pas que le but des réseaux sociaux est avant tout d’instaurer un dialogue entre vous et vos followers. N’hésitez pas à les surprendre, à leur poser des questions ou leur demander leur avis pour créer un échange.

 

Essayez de ne pas parler que de votre travail à chaque post ni de faire trop de publicité pour votre boutique car cela risque d’ennuyer vos followers à la longue. Faites leur part de vos inquiétudes, de vous réussites comme de vos échecs, cela rendra votre flux plus humain et authentique.

 

Profitez de cet espace pour créer un échange avec vos followers. Etablissez une discussion et tentez de répondre aux commentaires que vous recevez comme si vous parliez à une personne en soirée. Ne coupez pas court à la discussion avec un simple « Merci ! » ou « Thank you ! » ! Au contraire, répondez aux commentaires en ajoutant une information sur ce que vous avez posté. Le but n’est pas de parler que de vous, mais de créer une intéraction avec les personnes qui vous suivent pour renforcer votre présence en ligne.

 

Exemple : Imaginez-vous en soirée en train de discuter avec une personne qui ne parle que d’elle et de son boulot. Aussi talentueuse soit-elle, s’il n’y a pas d’échange au bout de 5 min vous aurez déjà envie de fuir n’est-ce pas ?

 

Et bien pour les réseaux sociaux c’est la même chose. L’idéal est de mixer contenu professionnel et personnel pour ne pas lasser vos followers et créer une connection avec eux.

 

Instagram

De part sa forme de mosaïque (sans texte au premier regard), Instagram est un réseau social très visuel. C’est pourquoi il est très utilisé par les créatifs et les blogueuses mode dont le contenu est essentiellement esthétique.

 

Contrairement à Facebook où le scroll est nécessaire pour visualiser plusieurs images, Instagram permet à votre futur client de pouvoir se faire une idée très rapidement de votre univers artistique.

 

Les 9 cases :
La première chose que l’on voit lorsqu’on arrive sur votre feed, ce sont les 9 premières cases. Essayer de jouer avec et de faire en sorte qu’elles fonctionnent bien ensemble et forment un ensemble harmonieux et homogène. Vous pouvez par exemple varier les couleurs pour faire respirer vos photos.

 

Par exemple, essayer d’alterner une photo très chargée et colorée avec une photo plus claire et plus minimaliste. Ou alors, vous pouvez par exemple alterner un cadrage serré avec un cadrage plus éloigné pour créer du contraste.

 

L’idée est de faciliter la lecture de votre image et que chacune d’entre elles soient mises en valeur. Si votre feed est trop chargé, l’oeil va avoir du mal à lire les images séparément.

 

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

 

Pour que votre feed soit homogène en terme de couleurs, vous pouvez utiliser des filtres dans des applications de retouches d’images dédiées. Personnellement j’utilise fréquemment l’application Photoshop Express que j’adore car elle me permet d’ajouter une touche de rose dans mes photos et d’enregistrer une série de réglages tout prêts.

 

Mais depuis peu, je me suis mise à retoucher mes photos sur l’application Lightroom* qui permet un résultat bluffant. L’application (dont la plupart des fonctionnalités sont disponibles dans la version gratuite) permet par exemple de récupérer une zone d’ombre trop noire ou au contraire de récupérer des détails dans une partie trop exposée par le soleil. L’avantage, c’est que je peux ensuite appliquer ces réglages sur toutes mes photos d’un simple clic sans perdre de temps. De cette façon, mes images sont toujours dans la même tonalité et mon feed reste homogène.

 

En ce qui concerne la fréquence de publications, je pense qu’il n’y a pas vraiment de règle, mais personnellement je trouve que de poster entre 1 à 2 fois par jour est suffisant pour vous rappeler aux bons souvenirs de vos followers sans pour autant être omniprésent dans leur feed.

 

Je poste quoi ?

Vos statistiques devraient vous permettre déjà d’avoir un bon aperçu du type de contenu apprécié par votre audience. Pour y accéder, vous devez impérativement passer votre compte en Business. Si ce n’est pas déjà fait, cliquez sur la roue à côté de « modifier mon profil » puis sur « Passer au profil professionnel » et suivez les étapes. Ainsi vous pourrez avoir accès au classement de vos meilleures publications en fonction de l’engagement (nombre de likes + commentaires + enregistrements), de l’impression, de la portée, des commentaires, etc… ce qui vous permettra de savoir exactement quel contenu créer.

 

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

 

J’écris quoi ?

Profitez de la légende pour ajouter une plus-value à votre post. Ce serait vraiment dommage de perdre l’occasion de captiver un client potentiel en laissant la légende vide ou avec 2-3 mots qui n’apportent rien de plus. Les personnes qui vous suivent et qui likent vos photos ont certainement envie d’en savoir plus sur cette photo et la raison pour laquelle vous la poster. De plus, c’est le meilleur moyen pour marquer l’esprit des personnes qui vous suivent et faire en sorte qu’ils se souviennent de vous.

 

Racontez l’envers du décor de votre image, l’histoire qui se cache derrière celle-ci et et dites pourquoi vous la poster en partageant un peu de vous.

 

Instagram est comme votre journal en ligne, essayez de penser à votre feed comme une histoire que les gens vont pouvoir suivre au jour le jour, parlez de vos projets en cours, de vos réussites comme de vos échecs. Votre feed Instagram n’a pas besoin d’être parfait, par contre il doit être authentique et personnel pour donner envie de continuer à vous suivre.

 

Un mot sur les stories : Maintenant que les stories existent sur Instagram, vous pouvez passer plus de temps à embellir vos photos et garder le côté spontané pour vos stories.

 

Attention au shadowban : si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être lu mon post sur le shadowban. Il y a quelques jours, j’ai découvert à mes dépens que le simple fait de poster la même liste de hashtags suffisait à ce qu’un post soit banni ! De plus apparemment, Instagram n’apprécie plus vraiment que l’on poste nos hashtags en commentaires ce qui était pourtant bien pratique !

 

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de traffic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

Facebook :

Facebook de part son ancienneté et sa place sur le marché, est le réseau social qui a le plus grand nombre d’utilisateurs. Contrairement aux autres réseaux où vous avez peu de chance de croiser votre vieille tante ou votre cousin éloigné, Facebook est une sorte de meltingpot de personnes de tous âges et de tous horizons.

 

L’un des avantages que la plate-forme offre contrairement à ses concurrents, est la facilité à partager une information. Vous avez la possibilité de rajouter à vos publications autant de liens que vous le souhaitez ce qui en fait un outil de promotion indispensable.

 

Cependant, il faut garder à l’esprit que Facebook ne connait plus l’engouement des première années et désormais, comme tout le monde ou presque est déjà inscrit, la croissance de la plate-forme s’est fortement ralenti car elle est à court de nouveaux inscrits.

 

Mais cela n’empêche pas qu’elle reste la plate-forme offrant la plus grande visibilité. C’est pourquoi il ne faut surtout pas la négliger. De ce côté-là, je ne suis pas un bon exemple car je l’ai plus ou moins déserté moi-même au profit d’Instagram dès lors que le nouvel algorythme est apparu il y a quelques années. Mais depuis quelques temps je m’efforce d’établir une nouvelle stratégie pour poster plus régulièrement, et c’est l’une des résolutions que je me suis fixée pour la rentrée.

 

En ce qui concerne la fréquence de publications, des études ont montré que les marques publiaient environ une fois par jour et que lorsque la page publie plus de 2 posts par jour, l’engagement baisse légèrement. (source). Ceci est une information a garder dans un coin de sa tête, mais encore une fois, je vous conseille de trouver un rythme qui vous convient et que vous pouvez tenir.

 

 

Je poste quoi ?

Là aussi, les statistiques sont là pour vous guider sur le type de contenu apprécié par vos followers. Vous pourrez y voir votre taux d’engagement (réactions + likes + partages) par publication, l’heure où vos followers sont présents sur le réseau, et pleins d’autres informations utiles pour créer votre futur contenu.

 

Vous pouvez par exemple profiter de vos publications facebook pour compléter un post Instagram en y ajoutant une information, ou en présentant les choses de manière différente. Vous pouvez également par moment partager le contenu d’autres personnes à condition qu’il soit pertinent avec votre audience.

 

Un des avantages de facebook, est qu’il vous permet par exemple de créer une mosaïque d’images qui ne passera pas inaperçu dans le feed de vos followers.

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

J’écris quoi ?

Il n’y pas de limite ! Ecrivez tout ce qui est pertinent avec vos publications et utilisez des liens. N’oubliez pas que le but des réseaux sociaux et d’inciter vos followers à passer à l’action comme par exemple les emmener sur votre site ou votre eshop donc utilisez les légendes de vos publications dans ce but.

 

 

Pinterest :

Pendant longtemps je ne comprenais pas vraiment l’intérêt de Pinterest. À mes yeux c’était une plateforme un peu futile où l’on pouvait trouver des recettes ou des diy (ce qui n’est pas vraiment mon truc). Par acquis de conscience, je me suis créé un compte et quelques tableaux sans vraiment comprendre l’intérêt de cette plate-forme.

 

Ce n’est que très récemment que j’ai commencé à saisir la puissance de ce réseau en lisant plusieurs articles à ce sujet. J’ai réalisé alors que des milliers d’artistes, blogueuses et entrepreneuses utilisaient ce réseau pour partager leur travail et augmenter de façon considérable le trafic sur leurs sites. J’avais fait l’erreur comme beaucoup de penser que Pinterest était un réseau social. Mais Pinterest n’a rien d’un réseau social !

 

En effet, à l’inverse des réseaux sociaux, on ne va pas sur Pinterest pour interagir et discuter avec d’autres utilisateurs. En fait, Pinterest est simplement un moteur de recherche très puissant tout comme Google.

 

De plus, contrairement aux autres réseaux, le contenu que vous postez ne va pas passer aux oubliettes le lendemain du jour où vous l’avez posté. Au contraire, vos posts vont continuer à vivre et être potentiellement partagés éternellement. Ce qui signifie que les efforts que vous mettrez à créer du contenu pour la plateforme continueront à augmenter votre visibilité des semaines, des mois, des années même après leurs publications sans que vous n’ayez rien d’autres à faire !

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

Je poste quoi ?

Avant de poster quoi que ce soit, il vous faut créer des tableaux. Commencer par créer un premier tableau avec votre nom (ou votre pseudo) dans lequel vous publierez uniquement votre travail. De cette façon, les personnes qui arriveront sur votre page auront accès immédiatement à votre travail dans ce tableau.

 

Ensuite, créez des tableaux qui représentent votre univers et qui sont susceptibles d’intéresser vos followers. Par exemple, sur ma page, j’ai créé des tableaux « Papeterie », « Beautés », « Vintage Fashion illustration », « La Parisienne », « Paris » etc…

 

Un des avantages de Pinterest est qu’il collecte des informations sur vos recherches ce qui lui permet ensuite de vous proposer uniquement du contenu qui vous intéresse. Je sais que cela peut paraître effrayant, mais personnellement lorsque mes données personnelles sont utilisées pour me permettre d’avoir un contenu spécialement adapté pour moi, cela ne me dérange pas.

 

J’écris quoi ?

Afin de permettre à vos « pins » d’être trouvés facilement, commencez par optimiser les descriptions de vos tableaux en y ajoutant le maximum de mots-clés pertinents.

 

Quant à vos « pins », il est également primordial d’y ajouter une description comprenant des mots-clés ainsi qu’une formule qui incite à cliquer pour épingler votre image ou se rendre sur votre site.(c’est ce qu’on appelle le Call to Action ou CTA en anglais).

 

 

 

Comment développer votre présence en ligne pour amener plus de trafic sur votre portfolio et augmenter le nombre de vos clients - Cliquez pour découvrir l'article

 

En établissant une stratégie pour vos réseaux sociaux, vous pourrez profiter de la puissance de chacune des plateformes et augmenter votre visibilité sur le net. Vos futurs clients pourront ainsi vous trouver plus facilement sans que vous n’ayez à débourser le moindre centime.

 

Le fait de prendre quelques heures dans la semaine dédiées au développement de contenu de vos réseaux, vous permettra d’éliminer le stress et la pression qui en découle. Croyez-moi j’ai été dans ce cas et depuis que j’ai établi ma petite routine réseau social, c’est comme un gros poids en moins sur mes épaules. Cependant, je ne m’interdis pas de faire une pause quelque fois avec les réseaux sociaux lorsque j’en ressens le besoin.

 

En regroupant ces tâches à effectuer chaque semaine, vous verrez que vous serez de plus en plus efficace et que vous gagnerez du temps. Vous ne perdrez plus de temps à vous demander tous les jours quoi poster, et quoi écrire et vous pourrez ainsi vous concentrer davantage sur l’essentiel, votre passion. 😉
 

Pour finir, voici mes 5 règles pour créer vos contenus :

– Créer une routine (pour moi c’est tous les lundis matin, ça me permet de commencer ma semaine en douceur et de rayer rapidement cette tâche de ma liste hebdomadaire)
– Regrouper le travail de création de contenu en une seule fois au lieu de poster une image par jour, et arrêter de stresser
– Ne jamais créer et poster le même jour (c’est peut-être la règle la plus importante !)
– Vous n’êtes pas obligé de re-créer du contenu tout le temps, vous pouvez recycler votre contenant en le réadaptant
– Et surtout ne vous mutilez pas si vous n’avez pas posté un jour, il vaut mieux ne rien poster que poster une image à la va-vite.

 

Et maintenant dîtes-moi où vous en êtes dans la construction de votre présence en ligne ? Quels sont vos réseaux préférés ? Avez-vous adopté une routine pour publier du contenu régulièrement ?

 

C’est à vous de jouer maintenant. Faites-moi part de votre méthode et quelle stratégie vous comptez adopter dans les commentaires. Est-ce que vous pensez appliquer l’un de ces conseils ? Si oui lequel ?

 

Et n’oubliez pas de télécharger le manuel pour vous aider à établir une stratégie.

 

Pour continuer la lecture, je vous conseille de jeter un oeil à ces articles :
DEVIS ILLUSTRATION – COMBIEN VENDRE SES DESSINS ?
5 CHOSES QUE VOUS NE DEVRIEZ JAMAIS DIRE À UN ILLUSTRATEUR

 

(*) Dans cet article j’utilise (pour la première fois !) un lien affilié marqué par une astérix ce qui signifie que je suis susceptible de gagner de l’argent si vous cliquez sur ce lien et que vous décidez d’acheter le produit en question. Cependant, sachez que je vous parle ici uniquement des produits que j’utilise au quotidien et que j’adore !

 
 

Mon ebook, « Illustration, Mode d’Emploi » est maintenant disponible ! Pour en savoir plus sur ce qu’il contient, cliquez ici, ou téléchargez gratuitement le 1er chapitre pour vous faire une idée :

 

8 Commentaires

  • Elly

    Salut Ëlodie, j’ai essayé plusieurs fois de m’inscrire à ta librairie, mais impossible de recevoir le mot de passe. Je reçois juste un mail qui me dit que tout est ok, mais sans rien à remplir ni mot de passe. Donc impossible de m’y connecter. Peux-tu me dire comment faire ?

    Merci beaucoup !

    • elodie_2016

      Bonjour Elly, je viens de vérifier et je te confirme que le mail avec le mot de passe pour accéder à la librairie t’a bien été envoyé à 11h01. Il est sûrement arrivé dans tes spams ! 🙂
      Je te le renvoies quand même, merci de mettre mon adresse dans les spams pour éviter que mes prochains mails arrivent dans tes spams ! 🙂 (contact@elodie-illustrations.net)

  • fiona luciani

    Coucou,

    Encore un super article bien complet ! Ca à l’air si simple à te lire !
    Mon problème moi c’est que je conçois mon IG par séries de triptyques. Je suis ainsi « obligée » de poster 3 photos en une fois et ne ne peut donc pas poster tous les jours… je pense que mon audience s’en ressent du coup… Aussi je ne poste aucune photo de moi, ou de « lifestyle » penses tu que ce soit un frein ?
    Sur facebook, mon audience est vraiment restreinte je ne bouge plus niveau followers et c’est très frustrant je ne sais plus comment faire pour être plus visbile et ainsi ENFIN trouver des clients !…
    p.s, j’ai encore été confrontée à une demande d’illustrations gratuite ! Je n’en peux plus de ces radins !

    Au plaisir de te lire !
    Fiona (@lcn_illu)

    • elodie_2016

      Ahah tu m’as fait rire avec les radins ! et oui malheureusement on ne pas y échapper 🙂
      En ce qui concerne les réseaux sociaux, depuis les changements d’algorythme sur Facebook et Instagram, l’engagement a beaucoup changé effectivement… Ce ne sera plus comme avant, mais il est toujours possible de générer de l’engagement avec ton audience en diversifiant ton contenu, en créant une connection avec tes followers avec un ton un peu plus personnel sur certains de tes posts. L’idée est de ne pas passer son temps à faire de la promo pour ne pas lasser des followers 🙂

  • Alexia

    Hello Elödie,

    Merci pour tous ces précieux conseils(⌒▽⌒) !
    J’ai une petite question, parce que là on parle de visuels aboutis mais si on a envie de profiter de la communauté Instagram pour partager, par exemple, certains work in progress ?
    Je trouve que la démarche du partage de croquis est super pour se challenger entre artistes et ça motive ! Mais du coup j’ai peur que cela nuise à l’harmonie dont tu parles, notamment sur le flux Instagram (par exemple moi je poste des illu vectorielles très colorées donc si j’ajoute du sketchbook, on va encore plus étouffer sur ma page !)
    Et cette question est d’autant plus d’actu que Inktober arrive 🙂

    Au plaisir d’échanger avec toi 🙂

    • elodie_2016

      Au contraire, Instagram est le réseau idéal pour partager ses wip, personnellement c’est quelque chose que je fais souvent à condition que le dessin aille bien avec le reste de mon feed et que le tout forme un contenu homogène.
      A chaque fois que tu postes sur un réseau social, essaie de penser à ton client idéal, que’est-ce qui pourrait l’attirer et lui donner envie de travailler avec toi. Est-ce que ta nouvelle image met en valeur ton travail ? Ou est-ce que cela raconte quelque chose due toi qui permet de créer une connection avec tes followers. N’aie pas peur d’étouffer ta page, essaie juste de diversifier un peu ton contenu pour ne pas lasser ton audience 😉

  • Charlie

    Coucou! Merci pour tous ces conseils, super utile!!! ♥ Dis-moi, j’ai une question, en voyant le nombre d’illustrateurs qui, sur internet se font voler leurs images par des gens irrespectueux ou simplement pas au courant qu’une œuvre appartient à son auteur… Comment fais-tu pour te prémunir de ça? Je n’ai pas l’impression que tu diminues la qualité de tes images sur internet, pourtant j’imagine que ça t’embêterait qu’on les utilise pour n’importe quoi sans ton autorisation (hormis celles que tu mets à disposition explicitement comme les fonds d’ecran ect)
    Merci beaucoup! Plein de bisous

    • elodie_2016

      Bonjour Charlie,
      Je comprends très bien ton inquiétude. En France, il faut savoir qu’à partir du moment où tu créé quelque chose tu en possèdes automatiquement la propriété intellectuelle. Il n’y a aucune démarche à effectuer pour cela contrairement à d’autres pays comme les Etats-Unis par exemple.
      Cependant c’est un peu difficile de se prémunir du « vol » car sauf si quelqu’un t’en averti (ça m’est arrivé plusieurs fois), il est impossible de savoir où nos illustrations se retrouvent parfois. Moi je me dis juste que c’est le jeu et si une grande enseigne me « pique » une illustration, je ferai confiance à la justice (j’ai déjà gagné un gros procès par le passé avec une marque de vêtements brésilienne ;))

      J’espère que cela réponds à ta question 🙂

      Bonne journée,

Poster un commentaire