Comment bien choisir son pseudo ?

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de pseudo ! Quand on lance son activité, la première étape est de choisir un nom convenable pour son business et c’est loin d’être ce qu’il y a de simple. En effet, faire le choix d’un nom pour son business peut sembler être une formalité pour certains, mais pour d’autres cela peut générer un véritable blocage.

Après tout ça peut se comprendre, parce qu’au fond, ce pseudo deviendra par la suite une identité à part entière, un peu comme un deuxième prénom qui nous suivra durant des années si les choses se passent bien. Il déterminera notre logo, notre nom de domaine. Il sera inscrit sur nos cartes de visite, nos réseaux sociaux, etc. Donc mieux vaut être en mesure de l’assumer et de l’aimer à 100%.

Personnellement avant d’opter pour mon pseudo actuel, j’ai essuyé plusieurs tentatives assez ridicules. Le premier, en 2005 était « Miss Firefly ».

Oui je sais on a fait mieux ^^. Puis je me suis dit tiens, pourquoi je traduirais pas mon pseudo en français ? Et ça a donné : Luciole art… Hmm quelle brillante idée  !^^

Et vous connaissez la suite de l’histoire, en 2010, j’ai fini par choisir mon pseudo actuel (Ëlodie) qui n’est qu’une déclinaison de mon vrai prénom (j’ai juste rajouté les trémas sur le « E »). Finalement, au bout de trois tentatives, j’ai enfin trouvé un pseudo qui me convenait ! Et même s’il n’est parfait, peut importe, il est unique et facile à retenir et il me plaît !

Alors comment bien choisir le meilleur pseudo pour être certain.e de n’avoir aucun regret par la suite ? Dans quel cas il peut être judicieux d’utiliser son vrai nom ? Et enfin, comment choisir un pseudo qui ait du sens pour vous et que votre future clientèle n’aura aucun mal à mémoriser ?

Dans cet article je vous donne 5 conseils pour parvenir à choisir un pseudo à la hauteur de vos ambitions. Si vous avez du mal en ce moment à déterminer un nom pour votre activité, ou votre projet, j’espère que cet article vous aidera à débloquer la situation !

1 | Une vision sur le long terme

Évitez les noms mignons ou rigolos.
La première chose à faire lorsque vous choisissez votre pseudonyme, est de penser sur le long terme. Réfléchissez, est-ce que ce pseudo qui vous parait aujourd’hui mignon et rigolo vous plaira encore dans 10 ans ? ou dans 20 ans ? Est-ce qu’il aura encore du sens pour vous ? Est-ce que vous arriverez à l’assumer comme aujourd’hui ?

Quand j’ai choisi mon premier pseudonyme (Miss Firefly), je n’avais clairement pas pensé à mon « moi » d’aujourd’hui. La jeune fille que j’étais alors aimait les lucioles (firefly en anglais), et trouvait ça très chouette de mettre ça dans son pseudo même si ça n’avait rien à voir avec mon style de dessin et mon activité. J’imagine que je devais trouvais ça juste hyper spirituel et original…

Bref, heureusement, ça ne m’a pas porté préjudice car à l’époque je ne m’étais pas encore lancé en tant qu’illustratrice freelance et qu’aujourd’hui plus personne ne s’en souvient. Mais je voudrais quand même porter votre attention sur le fait que le choix d’un pseudo ne devrait jamais se faire à la légère.

Choisir un pseudo, c’est un peu comme se faire un tatouage, sauf que l’enjeu est bien plus grand car le nom de votre business aura un impact sur la façon dont votre clientèle vous perçoit, sur votre crédibilité et sur votre autorité dans la profession sur le long terme.

Attention aux modes !
Une fois encore, avec mon premier pseudo « Miss Firefly », j’avais tout faux. En 2005, les pseudos « Miss quelque chose » avaient le vent en poupe (exemple : Miss Led, Miss Van, etc.) et j’ai sûrement été influencée sans m’en rendre compte par cette tendance.

Attention à ne pas céder à la tentation ! Les modes se font et se défont, et il n’y a rien de pire que de choisir un pseudo qui vieillit mal.

Ne prenez pas un pseudo qui pourrait limiter votre activité.
Imaginez un peu si Steve Jobs avait choisi d’appeler son entreprise : PersonalComputer. Aujourd’hui, vous êtes peut-être illustrateur.trice, mais si dans le futur vous souhaitez lancer une marque de papeterie, animer des ateliers ou autre, opter pour un pseudo qui ne vous enferme pas dans une seule activité.

2 | Prendre son vrai nom ou un pseudo ?

Dans certaines situations, utiliser ses vrais nom et prénom  (dans la mesure où vous les appréciez) peut être la meilleure option qui s’offre à vous. Mais tout dépend de votre activité principale, et selon les cas, parfois ce n’est pas la solution la plus adaptée. Voici un petit décryptage pour savoir quand utiliser son vrai nom ou pas.

Si vous proposez un service et que votre business tourne autour de vous, envisagez de prendre votre vrai nom.
Un service est quelque chose d’impalpable contrairement à un produit physique Par exemple, si vous êtes illustratrice et que vous proposer de répondre à des commandes d’illustration, votre business tournera autour de vos services. Dans ce cas, vous auriez tout intérêt à vous mettre en avant en prenant votre nom et prénom pour nommer votre entreprise (exemple : Margaux Motin, Malika Favre, etc.).

Si vous prévoyez de développer votre business autour de la vente de produits physiques, mieux vaut choisir un nom différent.
Par exemple, si vous envisagez de vendre des affiches, des pin’s et des cartes, il est préférable de choisir un nom qui s’accorde mieux avec le style de votre ligne de produits et des valeurs que vous souhaitez incarner (ex: L’Encrerie Marine).

3 | Vérifier les noms de domaine

Pour des raisons de référencement, il est préférable de ne jamais changer d’URL.
Avant d’arrêter définitivement votre choix, pensez à vérifier les noms de domaines. Si celui que vous vouliez est déjà pris, essayez des variantes, mais attention à ne pas choisir une URL trop compliquée.

L’adresse de votre site internet doit être facile à prononcer et à retenir.
Souvenez-vous que vous aurez souvent l’occasion de la prononcer en soirée ou lors d’événements alors facilitez-vous la vie et celle de vous futurs interlocuteurs ;).

4 | Un pseudo qui fait sens pour vous

Votre pseudo est comme une seconde peau.
Il représente votre activité et vous accompagne durant des années donc mieux vaut l’aimer et l’assumer à 100%. Votre pseudo doit vous ressembler. Il doit dire quelque chose de vous et de votre histoire.

Voici une méthode que je trouve géniale pour générer un nom  :
J’ai un couple d’amis, Mariama et Emilien qui, pour trouver les prénoms de leurs enfants, ont choisi de prendre les syllabes de leurs deux prénoms respectifs pour créer deux nouveaux prénoms : Maximilien et Maé. J’adore cette astuce, et si je vous en parle, c’est parce que je pense que vous pouvez tout à fait vous en servir pour inventer un pseudo qui ait vraiment un sens profond pour vous.

Pour créer le nom de sa marque Sézane, Morgane Sézalory a utilisé une technique un peu similaire : La deuxième syllabe de son prénom et la première de son nom forme un nouveau nom unique et personnel. En plus, le nom Sézane est vraiment fort parce que phonétiquement il évoque également celui d’un peintre français, ce qui dans notre esprit permet d’associer instantanément la marque à l’art, à l’artisanat et au savoir-faire français !

Si vous êtes tenté.e de trouver votre pseudo de cette façon, il y a tout un tas de sites qui vous proposent de générer des anagrammes autour de différents prénoms.

Utiliser un mot ou un nom qui raconte quelque chose de vous
Pour trouver le nom de leur marque Polène, les 3 frères et sœurs fondateurs, on emprunté celui de leur maison de famille en Normandie. Un nom qui fait partie de leur histoire commune et qui est donc chargé de sens et d’émotions.

Peut importe la façon d’où vous y prenez pour déterminer le nom de votre business, avoir une vision, des valeurs et un projet clair peut vous aider à trouver le pseudo qui vous représente le mieux et qui évoque quelque chose à votre audience.

Ce qui m’amène à aborder le 5ème conseil :

5 | Choisir un mot ou un terme familier

Attention à ne pas choisir un mot ou un terme compliqué qui n’évoque rien à votre audience.
Par exemple, si vous choisissez au hasard le pseudo « Rhyndolron », il aura peut-être un sens spécial pour vous, mais il n’en aura probablement aucun pour la majorité des gens. Et le problème c’est que :

Quand un nom ne nous évoque rien, on a du mal à le mémoriser.

En revanche si on prend un terme comme « Nuage doré », on arrive très bien à se l’imaginer car on sait tous à quoi ressemble un nuage. Bon et même si on n’a jamais vu de nuage doré de sa vie, on peut facilement s’en forger une image dans notre esprit.

Quand un nom nous permet de visualiser une image, on arrive plus facilement à le retenir.

De plus le mot nuage a une connotation positive. On y associe la douceur, le rêve. Je ne dis pas que « Nuage doré » soit un bon pseudonyme, mais c’est pseudonyme facile à retenir.

C’est très important de faire en sorte que votre audience mémorise le nom de votre « marque » car quand un client reconnait votre marque et commence à la mémoriser, il est prêt à vous donner son attention, son intérêt et éventuellement son argent.

Prononcez-le à voix haute pour voir s’il sonne bien. 
Assurez- vous également que la sonorité de votre pseudo soit agréable aux oreilles et que votre audience n’ait aucun mal à le prononcer.

Pour conclure, pour choisir le meilleur pseudo, prenez en compte votre activité, votre vision sur le long-terme et faites simple. Et quoiqu’il en soit, s’il vous plaît ne laissez pas le choix de votre pseudo vous paralyser et vous empêcher d’avancer sur vos projets : prenez une semaine s’il le faut pour prendre votre décision finale puis passez à autre chose.

Et voilà maintenant vous avez 5 conseils pour choisir le meilleur pseudo possible pour votre activité. Et maintenant dîtes-moi est-ce qu’il y en a un en particulier qui a attiré votre attention et que vous comptez suivre ? Dîtes-moi tout en commentaire ! Et comme d’habitude, si vous avez des tips pour trouver un pseudo parfait, n’hésitez pas à les partager en commentaire pour en faire profiter les lecteurs. Vous pouvez aussi en parler dans notre groupe privé facebook (que je vous invite à rejoindre si ce n’est pas encore fait !).

 

En ce moment je travaille à l’écriture d’une future formation en ligne à destination des illustrateurs. Si tu veux être tenu.e au courant de son lancement, clique-ici.

 

2 Commentaires

  • Sandrine

    Chouette article – et pour les noms de famille, j’ai le soucis, une personne a le même que moi dans le même domaine de métier 🙂 donc c’est un gros dilemme de savoir quoi choisir maintenant !

    • elodie_2019

      Ah mince la galère ! Du coup il te reste toujours les autres solutions dont je parle dans l’article 😉

Poster un commentaire